Le rallye Aïcha des Gazelles est plus grand raid 100% féminin. Il a vu le jour en 1990 et rassemble, chaque année, plus de 300 femmes de 18 à 71 ans et de nationalités différentes.

C’est une compétition automobile unique où la vitesse n’est pas gage de succès. Il s’agit, au contraire, avec la seule aide d’une boussole et d’une carte de rallier chaque étape en parcourant la distance la plus petite.

 

 

Pour les quelques 150 équipages sur la ligne de départ, aventure, émotion, challenge et solidarité seront au rendez-vous sous le ciel étoilé des dunes marocaines.

La 28 ième édition se déroulera du 16 mars au 31 mars 2018.

   L’aventure débutera le vendredi 16 mars avec les vérifications techniques et administratives à Nice

  Le départ officiel sera donné le 17 mars

   La course se déroulera du 21 au 29 mars en 6 étapes et 9 jours de compétition

   Et pour fêter cette aventure humaine hors norme, rendez-vous le 31 mars à Essaouira, Maroc !

Si le rallye reste une compétition automobile, le respect de l’environnement et du cadre de vie des populations autochtones est pleinement intégré à tous les stades de l’épreuve.

Certifiée ISO 14001,  l’agence Maïenga, organisatrice de cet événement, limite son impact environnemental :

  • l’ensemble des acteurs présents sur l’événement signent une charte de bonne conduite environnementale
  • aucun déchet n’est laissé sur les bivouacs
  • les participantes sont formées à l’éco-conduite
  • l’usage de la climatisation est limité
  • l’ensemble des bouteilles d’eau usagées sont utilisées pour construire des structures à vocation sociale
  • les émissions de gaz à effet de serre de la course sont évaluées puis compensées auprès d’un organisme reconnu
  • en partenariat avec le Ministère Marocain de l’environnement, des actions de communication et de sensibilisation sur les enjeux du développement durable sont assurées

 

Retrouvez la politique environnementale de Maïenga

 

Et pour aller plus loin Emmanuelle et Gaëlle s’engagent :

  • à limiter leurs déplacements en voiture pendant leurs préparatifs
  • à utiliser le service d’auto-train pour affréter le 4 X 4 jusqu’à Nice
  • à réutiliser au maximum le matériel de l’équipage de l’année précédente
  • à prévoir des équipements qui pourront être réutilisés par l’équipage 2019
  • à limiter la production de supports de communication ou à en favoriser la réutilisation
  • à limiter le recours à des goodies
  • à évaluer et à compenser leurs émissions de gaz à effet de serre pour nos déplacements pré et post rallye